Azawad 24

 

Azawad24 est une société privée et indépendante dont le but est de donner une information rapide des évènements qui secouent l'Azawad.

 

Contrairement à d'autres organisations médiatiques de l'Azawad, Azawad24 donne l'information directe, sans langue de bois et sans ambiguïté.

 

La langue de bois, nous ne connaissons pas!

 

logo-fp

 

Traduction dans votre langue

French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hebrew Italian Japanese Korean Portuguese Russian Spanish

Liste des exactions de l’armée malienne et de ses supplétifs en 2013

fb-thumb

1er Juin: l'armée malienne fait noyer deux civils Touareg à Bangel

Une unité de l'armée malienne en patrouille à bord de pirogues sur le fleuve Niger a rencontré deux éleveurs Touareg qui abreuvaient leurs animaux. Après avoir confisqué leurs animaux, les soldats maliens ont frappés et ensuite emballés dans des sacs vides les deux civils avant de les jeter dans le fleuve Niger où ils sont morts par noyade. Leurs corps sans vies ont plus tard été repêchés par des riverains.

Les deux civils morts s'appelaient:

- Sowaha Ag Waalloulen
- Mohamed Ag Ali.

28 Mai: Arrestation de 4 civils Touareg par l'armée malienne à Djolona

 

L'armée malienne a procédé à l'arrestation de 4 civils Touareg à Djolona près de Mondoro (cercle de Douentza, region de Mopti). Les civils ont été transférés à Douentza après leur arrestation.

- Hamada Ag Mohamed,
- Ibrahim Ag Housseye,
- Baha Ag Aljoumat,
- Ali Ag Alaini.

Toutes ces personnes étaient réfugiées au Burkina Faso. Elles sont récemment retournées dans leur lieu d'habitation afin de retrouver leur bétail.
L'information a pu parvenir au monde extérieur grâce à un cinquième Touareg qui a pu s'échapper en cours de route. Selon lui, les cinq personnes ont d'abord été prises par une milice qui les a ensuite remis à une patrouille de l'armée malienne. Cette cinquième personne dont nous gardons l'identité pour des raisons de sécurité affirme que les soldats maliens étaient divisés sur le sort qu'il fallait leur réserver.

Les proches des victimes sont sans nouvelles d'eux depuis leur arrestation.

25 Mai 2013: Tajouden Ag Alkassim, 65-68 ans, mort sous les tortures

Cet éleveur de 65 ou 68 ans a été arrêté hier à Tinhabou dans la commune de Haïré dans le cercle de Douentza.
Après son arrestation, il a été torturé par l'armée malienne et le détachement togolais de la MISMA (Mission Internationale d'Assistance au Mali). Il est mort des suites de sa torture.
Tajouden Ag Alkassim était réfugié au Burkina Faso jusqu'en Mars 2013 lorsqu'il a décidé de retourner au Mali afin de rejoindre son troupeau.

Comme dans les autres épisodes similaires de l'armée malienne, elle a emporté son troupeau de bétail afin de le revendre dans la région de Mopti.



18 Mai: Pillage de maisons et boutiques appartenant aux Touareg à Aglal

Parallèlement à l'arrestation de deux Touareg à Aglal (40 km Sud-Ouest de Tombouctou), l'armée malienne a pillé les maisons et les boutiques appartenant aux civils Touareg de la ville.
Les noms des propriétaires des maisons pour le moment identifiés sont:

- feu Rhima Ag Toha (ancien chef de tribu de Kel Tamoulayt),
- Alhady Ag Rhima,
- Ahmed Ag Rhima,
- Mohamed Elher Ag Mohamedine (ancien Conseil de cercle),
- Rhissa Ag Mohamedine,
- Abdel Jalil Ag Ibrahim,
- Hamma Ag Ibrahim,
- Moaz Ag Ahmed
- Amangui Ag Bollahi,
- Mohamed Ag Bollahi (boutique)
- Almomine Ag Mossa (maison et boutique)

(La liste n'est pas exhaustive.)



18 Mai 2013: Arrestation de deux Touareg habitant la localité d'Aglal

A son arrivée dans la localité d'Aglal (40 km au Sud-Ouest de la ville de Tombouctou). L'armée malienne a procédé aux arrestations suivantes:

- Zeini Ag qui était un ancien Sergent-Chef de l'armée malienne. Agé de 55 ans et père de 7 enfants, il était retraité depuis Janvier 2013.
- Ibrahim Ag Bolahi dit Halla, un civil Touareg. Agé de 50 ans et père de 5 enfants, il est forgeron et guide touristique.

Leurs proches sont depuis sans nouvelles d'eux.

14 Mai: Arrestation de 3 civils Touareg à Teknewene et Taboye

L'armée malienne, comme à son habitude, a fait irruption dans des habitations civiles et a procédé à des arrestations. Les personnes dont les noms suivent ont été arrêtées et transférés dans la ville de Gao par l'armée malienne:
- Assewatane Ag Abdoulahi (surveillant général d'une école primaire à Taboye où il fut arrêté),
- Billa Ag Enghene (arreté à Teknewene, près d'Intahakha),
- Egaded Ag Idhaltane (arreté à Teknewene, près d'Intahakha).
Les proches des victimes sont sans nouvelles d'eux depuis leur arrestation.

10 Mai: Arrestation de civils Touareg dans la zone de Serango

L'armée malienne dans la région de Tombouctou a arrêté aujourd'hui à Serango, 80 km au Sud-est de Léré des civils Touareg dont les noms suivent:

- Ehya ag Abdollahi, 80 ans
- Azou Ag Ehya, 25ans
- Khalid Ag Olagh, 65ans,
- Qffo Ag Ali Boyba, 35ans.

Leurs proches sont depuis sans nouvelles d'eux.