Azawad 24

 

Azawad24 est une société privée et indépendante dont le but est de donner une information rapide des évènements qui secouent l'Azawad.

 

Contrairement à d'autres organisations médiatiques de l'Azawad, Azawad24 donne l'information directe, sans langue de bois et sans ambiguïté.

 

La langue de bois, nous ne connaissons pas!

 

logo-fp

 

Traduction dans votre langue

French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hebrew Italian Japanese Korean Portuguese Russian Spanish

Les jeunes soldats de l’Azawad veulent remettre de l’ordre dans le bureau politique du MNLA

 

La situation de l’Azawad s’empire de jour en jour à cause des actions terribles du bureau politique du MNLA. A part quelques personnes sérieuses comme Nina Wallet Intallou et autres Mahamadou Djeri Maïga, la grande majorité du bureau politique s’est transformé en commerçant entre autres fonctions pour se remplir les poches sur le dos des populations de l’Azawad.

Pendant que les soldats de l’Azawad sont au front depuis plus de deux ans sans aucun support financier, les politiciens de l’Azawad sont bien au chaud ou au frais dans les hôtels 5 étoiles de Paris, Alger et autres Ouagadougou où ils font tout sauf défendre les couleurs de l’Azawad.

Pire encore, certains se sont transformés publiquement ou officieusement en ennemis de l’Azawad et de la cause pour laquelle les soldats de l’Azawad ont tout sacrifiés depuis 2011.

C’est pour cela que depuis quelques jours, les jeunes soldats de l’Azawad ont décidés d’appliquer la manière forte pour remettre de l’ordre dans le bureau politique du MNLA qui est la cause première de tous les maux que vit l’Azawad actuellement.

C’est ainsi que depuis quelques jours, des jeunes soldats de l’Azawad sont en train de tirer les oreilles à certains politiciens qui ont voulu les corrompre dans une base du MNLA dans l’Azawad. Selon les jeunes combattants d’autres bases du MNLA, la même chose se produira si jamais des politiciens essaient de les corrompre pour faire dévier la révolution.

Un homme prévenu en vaux deux.

 

- Azawad 24