Azawad 24

 

Azawad24 est une société privée et indépendante dont le but est de donner une information rapide des évènements qui secouent l'Azawad.

 

Contrairement à d'autres organisations médiatiques de l'Azawad, Azawad24 donne l'information directe, sans langue de bois et sans ambiguïté.

 

La langue de bois, nous ne connaissons pas!

 

logo-fp

 

Traduction dans votre langue

French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hebrew Italian Japanese Korean Portuguese Russian Spanish

L’armée malienne en débande après avoir lancé une offensive contre les soldats de l’Azawad

 

Les soldats de l’Azawad montrent une fois de plus leur stratégie de force tranquille. Tôt ce matin, les replieurs tactiques de l’armée malienne avec les miliciens du Général ont lancés une offensive sur les positions du MNLA à Kidal en vue de reprendre le gouvernorat de la ville, la radio-Azawad et le siège du trésor que les soldats de l’Azawad ont repris le Samedi dernier.

Mais comme le Samedi dernier, les soldats maliens qui ont pourtant lancés l’offensive n’ont pas perdu du temps avant de prendre la poudre d’escampette. Très rapidement, les soldats maliens les plus fiers se sont accourus vers le camp de la MINUSMA pour s’y refugier, tandis que ceux qui ont été traumatisé par l’ampleur de la contre-offensive des soldats l’Azawad ont jetés leurs tenues militaires, avant de quitter illico presto la ville.

Et pourtant, il y a quelques jours toute la presse malienne parlait des milliers de soldats maliens qui venaient reprendre la ville de Kidal. En réalité, les soldats maliens étaient 5 fois plus nombreux que les soldats de l’Azawad. Mais en termes de guerres, ce n’est pas le nombre des replieurs tactique de l’armée malienne qui compte ; c’est la stratégie aussi silencieuse qu’impitoyable des soldats de l’Azawad qui fait la différence.

Les maliens sont prévenues. Même s’ils amènent toute leur armée à Kidal, celle-ci ne fera que donner (après avoir fui) des armes, des munitions et des véhicules de guerre au MNLA. Ceci est de bon augure car les stocks d’armements des soldats de l’Azawad étaient en train de s’épuiser.

 

- Azawad 24