Azawad 24

 

Azawad24 est une société privée et indépendante dont le but est de donner une information rapide des évènements qui secouent l'Azawad.

 

Contrairement à d'autres organisations médiatiques de l'Azawad, Azawad24 donne l'information directe, sans langue de bois et sans ambiguïté.

 

La langue de bois, nous ne connaissons pas!

 

logo-fp

 

Traduction dans votre langue

French Arabic Chinese (Simplified) Dutch English German Hebrew Italian Japanese Korean Portuguese Russian Spanish

Mali: Création d’un mouvement par les Touareg de services

bajane-ag-hamatou-bamako

Le Mali continue en vain ce qu'il sait faire le plus: la promotion du mensonge et de la propagande pour éviter la vérité et la réalité. Après les multiples échecs de ces marionnettes et autres élus-nommés en vue de tromper d'abord la communauté internationale et ensuite les réfugiés eux-mêmes, le Mali se transforme aujourd'hui en promoteur de mouvement.

Hier Samedi 13 Avril 2013, au moment même où plus de 5.000 personnes manifestaient dans le camp de réfugiés de Mbéra (Mauritanie) en vue d'apporter leur soutien à l'indépendance de l'Azawad et au MNLA, qu'ils définissent comme étant leur seul représentant légitime, un collège de marionnettes, d'opportunistes, d'élus-nommés et de Touareg de services se réunissaient à Bamako, à la demande du gouvernement malien à travers le politicien Moussa Mara dont les éloges ont été chantés.
Au sortir de la rencontre, une organisation appelée Plateforme Kal Tamasheq pour l'Unité Nationale du Mali fut créé avec comme Président le député de Ménaka Bajane Ag Hamatou et comme Président d'Honneur l'ancien Premier-Ministre malien Mohamed Ahmed Ag Hamani.
Comme dans toutes les propagandes orchestrées par le Mali, ses Touareg de services ont niés l'existence d'exactions contre les populations civiles Touareg et ont même nié l'existence de menace au Mali contre les Touaregs en général.
L'ironie du sort c'est que presqu'aucun de ces Touareg de services eux-mêmes n'a sa famille à Bamako, car ayant quitté la capitale malienne depuis les 1er et 2 Février 2012, date des casses contre les maisons Touareg de Bamako et Kati.
En Effet, la famille de Bajane Ag Hamatou est toujours réfugier à Niamey (Niger), celle de Mohamed Ahmed Ag Hamani se trouve toujours à Dakar (Sénégal) et celle d'Assarid Ag Imbarkawane elle se trouve à Lomé (Togo).
Comment des personnes qui n'arrivent même pas à assurer la sécurité de leurs propres familles peuvent-ils prétendent assurer celle de tout un peuple qui les aurait mandatés? La manifestation géante de Mbéra et ses revendications, sont des réponses suffisantes pour ces marionnettes de Bamako.

 

- Azawad 24 avec Toumast Press